Par Phil Archambault | Directeur 3PL, Locus Robotics

Le monde attend de voir comment la période de pointe 2020 va se dérouler par rapport aux prédictions dans les conditions économiques imprévisibles actuelles. Mais comment pouvons-nous commencer à nous préparer à la période de pointe 2021 ? Même les meilleurs stratèges parmi nous sont incapables de prévoir à quoi ressemblera le marché des produits de consommation dans un mois, alors à l’échelle d’un an c’est mission impossible.

C’est exactement notre argument.

La meilleure stratégie est de se préparer à l’inattendu et pour les 3PL le secret est l’automatisation des entrepôts. Les robots d’entrepôt autonomes ont changé la donne.

Parier gros sur l’inattendu

DHL, USPS, FedEx et UPS avaient tous déployé des stratégies d’automatisation de leurs entrepôts avant 2020 afin de se protéger pour l’avenir. Cette course à l’automatisation s’est accélérée avant la période de pointe de cette année car les volumes de livraison ont augmenté de 20 % par rapport à l’année précédente pour UPS et FedEx, et de 50 % pour USPS.

Le stress cette année n’est pas seulement lié à la rapidité des livraisons. En effet, les 3PL adaptent leurs installations pour gérer au mieux le flot de commandes en ligne avant la période des Fêtes suite au recul des ventes des boutiques physiques provoqué par la pandémie. Le principal défi est de gérer les volumes avec un pool de main d’œuvre limité, et l’automatisation robotique des entrepôts s’est avérée être un prolongement réussi de la main d’œuvre qui multiplie la productivité de chaque employé. Pour les 3PL qui ont investi tôt dans les robots d’entrepôt, cette année s’avérera très rentable. Pour les autres, la période de pointe 2020 sera à la fois une opportunité manquée et un excellent moment pour commencer à planifier l’automatisation des entrepôts en prévision de la période de pointe en 2021.

Qu’est-ce qui pousse les 3PL à adopter l’automatisation ?

L’automatisation des entrepôts a donné un avantage concurrentiel significatif aux 3PL. Le coût de la mise en place de robots dans les entrepôts peut être élevé pour les clients qui ont des contrats à court terme de 1 à 3 ans, mais le ROI est bien plus court quand les coûts sont partagés avec les autres locataires de l’installation. Ces clients n’ont pas forcément la possibilité de figurer parmi les adopteurs précoces, mais ce sont des adopteurs enthousiastes de deuxième génération qui présentent un fort potentiel de croissance.

  1. warehouse automationCapacités des installations en colocation
    Les 3PL recherchent des solutions d’automatisation pouvant être partagées par plusieurs ou tous les locataires d’un entrepôt. Ils envisagent aussi une transition fluide en cas de renouvellement lorsque les contrats expirent et que de nouveaux contrats sont signés.
  2. Flexibilité et évolutivité
    L’évolutivité est l’un des principaux facteurs pour les 3PL lorsqu’ils choisissent une solution car les contrats et les volumes changent fréquemment. Une solution flexible peut augmenter et réduire le nombre de robots à tout moment en fonction de la cadence nécessaire, pour veiller à ce qu’aucune ressource ne reste sous-utilisée pendant la plus grande partie de l’année.
  3. Délai de productivité
    À l’approche de la période de pointe pour le recrutement, les managers sont préoccupés par l’instabilité du marché du travail et par le temps nécessaire pour former les nouveaux employés. Les 3PL sont intéressés par les solutions exigeant très peu de formation pour amener plus rapidement un employé au niveau de pleine productivité. Traditionnellement, une période de formation comportait l’apprentissage du plan de l’entrepôt, de ses allées et baies, et du fonctionnement des appareils RF. L’automatisation de l’entrepôt peut réduire ces aspects difficiles de la formation.
  4. Gestion des coûts : Investissements ou frais d’exploitation
    Il faut du temps pour approuver et traiter les investissements importants, même si le budget de l’installation permet de les réaliser. Il est plus acceptable pour les 3PL d’affecter ces frais au budget d’exploitation, qui enregistre les économies mensuelles. Au lieu de les comptabiliser sous la forme d’un seul achat important qui se déprécie avec le temps, l’installation peut étaler plus précisément la valeur de l’automatisation de l’entrepôt sur le temps et bénéficier d’une certaine flexibilité lorsque de nouvelles unités robotisées doivent être ajoutées.
  5. Stockage
    Quelle est la prochaine étape d’automatisation des 3PL qui ont déjà adopté l’automatisation robotisée pour le prélèvement dans leurs entrepôts ? Ils se penchent sur le stockage pour le réapprovisionnement et pour les retours, qui est l’une des fonctions les plus lentes et les moins rentables. Un investissement en automatisation capable de prendre en charge les fonctions de prélèvement et de stockage offre un meilleur ROI. Si les employés peuvent intercaler les tâches en toute fluidité, cela crée un flux de travail entrant et sortant harmonieux, avec une densité de tâches sans équivalent.

 

Solutions d’automatisation robotisée pour les 3PL

L’automatisation des entrepôts avec des solutions robotisées exige quelques mois seulement de planification interne, un délai qui peut être encore réduit en faisant appel à des prestataires d’automatisation des entrepôts au début du processus. Au lieu de mettre en jeu la planification de changements importants de la structure et de la configuration de l’entrepôt, la technologie d’automatisation moderne n’exige souvent aucun changement d’infrastructure pour son installation et s’intègre de manière fluide. Les prestataires demandent à leurs ingénieurs et concepteurs en productivité chevronnés d’évaluer les opérations (souvent avec des simulations très poussées) et s’engagent totalement à assurer la réussite de la solution.

Les grands facteurs décisionnels raccourciront la liste des solutions robotisées potentielles pour entrepôt, notamment les exigences en matière de coût, de taille et d’infrastructure sans oublier l’interruption opérationnelle pendant l’installation. Par exemple, les robots d’entrepôt qui fonctionnent sur une grille exigent une planification et des changements massifs des infrastructures, et dans la plupart des cas ne peuvent pas être installés dans le même espace que celui où fonctionnent les opérations actuelles.

Les bras robotisés peuvent prélever efficacement les articles mais ne peuvent pas être l’unique solution utilisée : ils exigent une solution d’automatisation hybride, qui travaille en tandem avec des courroies transporteuses et d’autres robots ou machines afin d’exécuter les commandes, ce qui est très coûteux. C’est pourquoi de nombreuses entreprises se tournent vers une solution multi-robots qui nécessite peu de changements dans l’infrastructure, qui peut être installée dans les opérations fonctionnelles et qui multiplie la productivité des collaborateurs tout en apportant un ROI en quelques mois au lieu de plusieurs années.

Solution multi-robots

La solution multi-robots utilise des robots mobiles autonomes (AMR) et fonctionne selon un modèle « Robots comme service » (RaaS) éliminant les coûts d’investissement initiaux qui paralysent de nombreux projets d’automatisation. Les entrepôts surveillent la demande en temps réel et passent une commande de robots supplémentaires quand le volume augmente, avant de les renvoyer pour revenir à leur fonctionnement de base. Le parc de robots est également suffisamment sécurisé pour fonctionner dans les environnements denses, pour exécuter les commandes de tailles/matériels différents ou pour se déplacer dans des allées étroites vers de nombreux emplacements.

Une solution multi-robots est tellement flexible qu’elle est capable de fournir de hautes performances dans les environnements hybrides axés sur les humains avec une totale coopération dans des conditions de distanciation sociale, ainsi que dans les centres d’expédition « dark store ». Comme elle est très portable, elle n’oblige pas les installations à conserver des robots inactifs dans un lieu spécifique car ils peuvent être déplacés entre plusieurs sites en fonction de la demande. Cette puissante flexibilité renforce les opérations pour qu’elles puissent résister aux augmentations ou changements les plus inattendus de la demande. Elle garantit l’évolutivité de toute l’opération.

Les 3PL, quelle que soit leur envergure, bénéficient des avantages d’une solution multi-robots pour résoudre certains des problèmes les plus complexes dont l’exactitude des commandes, la formation, le renouvellement des contrats et les plafonds d’investissement. Les employés en entrepôt expriment leur positivité et leur enthousiasme à propos de leurs collègues robotiques et obtiennent de meilleures performances personnelles car la précision de leur traitement des commandes atteint des taux quasi parfaits. Dans les conditions actuelles de la pandémie, une solution multi-robots introduit de par sa conception même des mesures de distanciation sociale, tout en maintenant la productivité élevée d’une opération et en respectant les directives de sécurité sanitaire.

Découvrez ce que disent les cadres et dirigeants à propos du fonctionnement de la solution multi-robots de Locus dans leurs opérations. Les équipes d’intégration IT de plusieurs entreprises donnent aussi leur point de vue sur le déploiement d’une solution multi-robots.

Pour commencer

Leave a Reply